Galettes de Poisson d’hier

Ces galettes de poisson à la thaïlandaise sont un excellent moyen d’utiliser les restes de poisson dont vous ne savez pas vraiment quoi faire. Dès qu’il vous reste du poisson, congelez-le dans un sac et quand vous en aurez assez, faites des croquettes de poisson ! Ou tout simplement faire cuire trop de poisson exprès pour avoir une excuse pour faire ces beautés…

Ingrédients

  • 400 grammes de poisson cuit
  • 150 grammes pommes de terre cuits à la vapeur
  • 100 ml coriandre frais
  • 100 ml menthe fraîche
  • 3 feuilles de citron Kaffir
  • 2 cm de gingembre frais
  • 1 citron
  • 3 cuillères à soupe de Maizena
  • 1 cuillère à soupe de sauce de poisson (ou sauce de soja)
  • 100 ml graines de sésame (ou de la chapelure)
  • Huile végétale (pour la poêle)

Pour 4 portions

Quoi faire

  1. Râpez le zeste (la peau) du citron et pressez-en le jus.
  2. Mélanger la menthe, la coriandre, les feuilles de citron Kaffir, le gingembre, le zeste de citron et le jus de citron dans un mixeur.
  3. Si vous n’avez pas de feuilles de citron Kaffir, ce n’est pas grave, mais elles ajoutent un autre niveau de fraîcheur au goût.
  4. Ajouter le mélange d’herbes, le poisson, les pommes de terre, la Maizena et la sauce de poisson (ou de soja) dans un grand bol et écraser le tout avec les mains.
  5. Faites 12 petites galettes et pressez-les assez fermement.
  6. Si vous voulez faire des burgers de poisson, vous pouvez toujours faire des galettes plus grosses et moins nombreuses, mais faites attention à ce qu’elles ne se cassent pas lorsque vous les faites poêler !
  7. Verser les graines de sésame ou la chapelure dans une assiette et tapoter les graines ou la chapelure sur les galettes.
  8. Faites chauffer 2 mm d’huile végétale dans une poêle bien chaude (environ 7 sur 9 en chaleur).
  9. Faites frire les galettes environ 5 minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles deviennent dorées.
  10. Utilisez un couvercle si vous ne voulez pas nettoyer la graisse partout dans la cuisine ou si vous n’avez pas une bonne ventilation…
  11. Terminé !
  12. Servir avec des légumes sautés (une autre bonne façon d’utiliser les restes, surtout quand les légumes sont devenus un peu vieux et ridés…), du riz, du quinoa, une salade fraîche ou dans un pain burger.
  13. Bon appétit !

Curiosités

Manger du poisson est un excellent moyen d’obtenir des acides gras oméga-3 qui agissent comme anti-inflammatoires, améliorent la santé cardiovasculaire et aident à rajeunir nos cellules cérébrales. Le poisson est également l’un des rares aliments à contenir de grandes quantités de vitamine D, vitale pour la santé des os et le système immunitaire.

La réduction du gaspillage alimentaire est un moyen important de réduire notre impact personnel sur les émissions de carbone. Si l’on compare les émissions des gaspillage alimentaires aux émissions des pays, seuls les États-Unis et la Chine ont une empreinte carbone supérieure à celle des gaspillage alimentaires. Et la part des consommateurs dans le gaspillage alimentaire est constituée de plus de 35 % de cette empreinte carbone.

Pour plus de lecture

FAO sur le Gaspillage alimentaire

Les gestes anti-gaspillage

Publié par Anna Caesar

Registered dietitian living and working in Chamonix, France.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :